Cavale, ça veut dire s’échapper – Cali

J’avais déjà beaucoup aimé « Seuls les enfants savent aimer », le premier roman de Cali. Et j’ai aussi beaucoup aimé celui-ci.

Cali est un poète, ses mots, la façon dont il raconte, tout transpire la poésie.

Son style est différent, touchant et parfois, les envolées nous transporte dans un univers de tous les sens.
C’est simple : on aime ou on déteste !

Là, nous suivons toujours les aventures de Bruno et son ami Alec dans la grande traversée de l’adolescence. Entre les amours, le lycée, le groupe de musique punk, les guerres intérieures et la recherche de soi.

C’est un joli roman qui nous replonge dans cette période délicate de l’adolescence.

📖L’as-tu lu ?
📖L’as-tu aimé ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :