J’ai dû rêver trop fort – Michel Bussi

Pour la première chronique de l’année 2020, j’aurais voulu te parler d’un livre que j’ai aimé. Bon bah raté !

On ne peut pas contester l’écriture de Michel Bussi. Son talent est indéniable. C’est vrai que les mots déroulent tout seuls et que la lecture est vraiment facile. Ça j’ai aimé sa façon de raconter.

Mais je n’ai pas aimé cette histoire. Je n’ai pas aimé cette « quête », ni les personnages que j’ai trouvé pour la plupart vides. Les rebondissements m’ont laissé de marbre et l’intrigue ne m’a pas convaincue.

Quand ça n’veut pas, ça n’veut pas!

C’est dommage parce que c’est le premier de Bussi que je lis. Et j’en ai un autre dans ma PAL que je lirais sûrement cette année (un avion sans elle).

Mais dis-moi :
📖L’as-tu lu ?
📖Si oui, as-tu aimé ?
📖Quel roman de Bussi me conseilles-tu ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :