Les veuves de Malabar Hill – Sujata Massey

A Bombay en 1921, Perveen Mistry est la première femme avocate d’Inde. Elle travaille dans le cabinet de son père mais elle n’a pas le droit de plaider car ce n’est autorisé qu’aux hommes.

Mais lorsque un meurtre est commis dans une riche maison musulmane qui pratique la purdha (stricte séparation des hommes et des femmes), Perveen est la seule à pouvoir mener l’enquête.

C’est une véritable fiction historique forte que nous livre l’autrice.
L’héroïne est déterminée, l’enquête est passionnante et pleine de rebondissements.

En plus de la quête de vérité, j’ai aimé le côté résolument féministe et engagé de ce roman. L’émancipation de l’héroïne est un délice dans l’Inde des années 1920.
Entre traditions, croyances et culture, la condition des femmes y est décrite avec perfection et je n’ai pu l’empêcher de râler après cette société patriarcale.

Et en plus, j’ai voyagé dans des décors très bien décrits.

L’écriture est fluide et agréable, c’est une histoire addictif, un vrai page tuner. Je vous le conseille !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :