Vous prendrez bien un dessert ? – Sophie Henrionnet

Imaginez un Noël au sein d’une famille bourgeoise et nombreuse.

Tout y est, le super chalet dans les Alpes, le sapin de trois mètres de haut, les repas servis par un traiteur et les festivités organisées par une agence événementielle.

Ca fait rêver hein ! Oui mais non. Parce que chez les Labarre, tout n’est pas féérique.
Jeanne, la matriarche, méchante et pas maternelle pour un sou qui s’est vue fermer son clapet monstrueux par un AVC. Louis, le mari parti de rien qui a bâti un empire sous couvert d’odieux mensonges. Leurs quatre enfants, Benedicte, mère atroce d’un petit garçon doux mais qui fait tout pour se rendre invisible. Charles, celui qui a repris l’entreprise familiale mais qui se noie dans les dettes. Jean, avocat prétentieux et égocentrique qui a ramené sa nouvelle conquête Jessica, bimbo écervelée qui lui sert de trophée. Et enfin Lucile, le mouton noir, artiste dénigrée par tous et victime des coups de feu verbaux assassins de sa mère depuis toujours.

A ce portrait peu reluisant s’ajoute les pièces rapportées comme Marie-Odile, la femme de Charles, celle sur qui ce Noël repose, celle qui fait tout, qui s’occupe de tout, qui fait en sorte que tout le monde soit bien, celle qui a un sourire a toute épreuves, mais celle que personne ne voit.

Et les petits-enfants dans tout ça ? Louise et Garance, jumelle aux antipodes l’une de l’autre. Eléonore, celle qui a quitté le giron familial pour vivre de nature et d’eau fraîche en Ardèche. Victor, l’informaticien boutonneux. Paul, fils de Benedicte, enfant né sur le tard, 7 ans et victime.

Ce Noël s’avère être une corvée pour tous. Mais ils sont quand même là, avec leur démons, leurs défauts, leurs secrets, leurs rancœurs et leurs irrésistibles envies d’être ailleurs.

Sophie Henrionnet nous livre un feel-good détonnant. Chaque chapitre est dissemblable puisque raconté par un membre différent de cette famille haute en couleurs. Pas le temps de s’ennuyer, les pages défilent à une vitesse phénoménale tant on a envie de découvrir ce que cache ces personnages. Tous ont des choses à dévoiler. L’écriture rythmée mais fluide nous révèle à chaque page une vision drôle et parfois dramatique.

J’ai aimé le personnages et j’ai aimé haïr les méchants. Ils sont tous attachants par leur sensibilité ou leur parcours de vie. Ils sont tous nuancés, ni tout noir ou tout blanc. Ils sont à la fois touchants et détestables.

Bref, ce roman est un véritable page turner amusant mais pas que. Pour passer un bon moment de lecture, n’hésitez pas à le découvrir !

Il fait parti de la sélection pour le prix des lectrices 2020 des Editions Charleston.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :