Simone Veil l’immortelle — Pascal Bresson et Hervé Duphot

« Simone Veil, née Jacob, rescapée de la Shoah, a fait de la lutte pour les droits des femmes son combat. Une lutte contre le sexisme, la misogynie et pour la dignité qu’elle porta au sein de l’Assemblée nationale alors qu’elle était ministre de la Santé. Une bataille qu’elle ne cessera de mener. Disparue le 30 juin 2017, elle entre au Panthéon le 1er juillet 2018 ».

Au départ, je cherchais des BD pour ma fille qui n’aime lire que ça. Mais je cherchais des livres particuliers, ceux qui parlent des femmes, ceux racontent les combats féministes, ceux qui permettent de ne pas oublier.

Je suis féministe, une fervente féministe. Je lutte tous les jours, je vais aux manifestations, je colle des affiches, je fais des tracts, je lis et je m’instruis, je participe aux débats, je partage, publie sur les réseaux sociaux, et pour finir, dans les cours d’effeuillage Burlesque que je donne, j’aide les femmes a prendre ou à reprendre leur place et à s’accepter telles qu’elles sont. Bref, je donne ma petite pierre à l’édifice.

Pour moi, c’est important d’éduquer les enfants pour qu’ils vivent dans une société égalitaire. Et la lecture est tout aussi importante. Sauf, comme je le dis plus haut, ma fille n’aime que les BD. Heureusement, il en existe des superbes sur ces sujets-là !

Dans celle-ci, nous suivons le parcours de Simone Veil à l’aube de son fameux discours du 26 novembre 1974 avec lequel elle va changer la loi sur l’IVG. 

À travers ses yeux, et grâce aux flash-backs sur son enfance à Nice au début de la guerre et de l’oppression des juifs, en passant par les rafles et les camps de concentration, nous assistons à l’évolution d’une jeune femme engagée.

Un parcours chaotique qui l’a mené vers les combats en faveur des minorités et des femmes. On découvre comment et pourquoi la jeune Simone devient cette femme forte et déterminée à combattre les inégalités.

Les dessins très réalistes, ce qui nous transporte vraiment. Puis, les couleurs (bleu, jaune et gris) représentent les différentes périodes de sa vie. 

C’est aussi un récit criant de vérité. Retranscrire l’histoire de cette grande dame en une seule BD est risqué tant elle a œuvré dans sa vie, mais ici, le pari est réussi !

J’ai adoré cette lecture et j’ai hâte d’avoir l’avis ma fille.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :