Le meilleur rôle de ma vie — Cynthia Kafka

Coup de cœur assuré !

Ellie, 24 ans, n’a qu’un rêve : devenir actrice, quitter à jamais la ferme familiale et ses nombreux frères et sœurs et abandonner son nom de famille si spécial.

Sauf que le plus grand talent d’Ellie est de se fourrer dans des situations rocambolesques. Maladroite, impatiente et têtue, elle attire toujours les problèmes et la colère des gens autour d’elle. La faute à son sens de la répartie… sa famille désespère et la pousse à accepter ses échecs. Ellie n’arrive pas à se résoudre à laisser tomber son rêve pour aller travailler à l’usine.

Elle court les castings, toujours ratés, à la recherche du meilleur rôle de sa vie. Sa détermination finit par payer et une opportunité étonnante et soudaine va tout changer.

Et un soir de trop — entendez par là qu’elle a réussi à vraiment mettre un bazar innommable dans la vie de ses proches et de son village — elle se décide à saisir cette chance et fuit ce monde rural pour une aventure incongrue qui l’emmène en Californie.

Évidemment, une fois arrivée sur le sol américain, rien ne se passe comme prévu !

Une fois de plus, Cynthia Kafka arrive à nous faire rire et pleurer avec son personnage principal légèrement calqué sur sa personnalité (légèrement vraiment ?). Ellie est drôle, déterminé et d’un optimisme sans faille. 

Dans ce roman, on trouve tout ce qu’il faut pour passer un excellent moment. C’est hilarant et touchant. De quiproquos en confidences, on plonge dans la personnalité d’Ellie avec délice. Les situations rocambolesques dignes d’un film hollywoodien nous tiennent en haleine et le final est aussi magnifique que bouleversant.

Entourée d’une galerie de personnages nuancés et aussi attachants que notre héroïne, ce road-trip californien est une belle invitation au voyage. Tous les paysages sont à couper le souffle et d’une réalité fascinante, on s’y croirait vraiment ! 

En surface, ce roman parait drôle et piquant, et il l’est. Mais plus on avance dans la lecture, plus on est remué. Petit à petit, les personnages gagnent en profondeur et leurs parcours sont des invitations à faire couler les larmes d’émotions. 

J’ai adoré ce roman autant que j’adore Cynthia. 

Attention, quand vous l’ouvrez, dès la première ligne, vous rigolez ! Ensuite, il est impossible de s’arrêter de le lire. J’ai tellement aimé Ellie que e rêve d’une suite !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :